Sophie Didier Logo

précédent
<

suivant
>


Surtout pour la Dame

Édition 2016
Projet de DNSEP
texte: Sophie Didier

Super Normal
Chez moi & Chez moi Chez moi & Chez moi Chez moi & Chez moi Chez moi & Chez moi Chez moi & Chez moi Chez moi & Chez moi Chez moi & Chez moi Chez moi & Chez moi Chez moi & Chez moi Chez moi & Chez moi Chez moi & Chez moi Chez moi & Chez moi

Comment lit-on un album de famille quand on ne connait ni les gens, ni les lieux ? On décrit ce qu’on voit, et on tente de faire des hypothèses. Ce livre est donc une compilation d’ekphrasis à partir d’un album trouvé d’une famille inconnue.
Pour reprendre les termes de Peter Szendy ce livre aborde la “dimension pointillante de toute relecture.” (À coups de points.) c’est-à-dire, le fait que l’on soit attiré par tel ou tel point (focalisation), les éléments survolés, ignorés qu’on ne retient pas ainsi que le rythme de lecture.
On est donc dans ma tête quand je fais l’expérience de l’album, des descriptions de pages, des ekphrasis d’images, mais aussi des déductions, des questionnements, des listes ou des diversions poétiques.C’est une expérience, le temps d’une lecture, où des pensées vont se succéder sans lien, prolongement, solution, réponse. Je voulais affirmer cet aspect lacunaire et incomplet de la lecture d’image.